SN Trading | 2018, quelles sont les conditions d’importation de la crevette en Europe?
1234
post-template-default,single,single-post,postid-1234,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,footer_responsive_adv,transparent_content,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

2018, quelles sont les conditions d’importation de la crevette en Europe?

2018, quelles sont les conditions d’importation de la crevette en Europe?

D’après la commission européenne, un contingent tarifaire est une réduction des droits de douane exigibles pour certains produits pour des quantités limités de marchandises importées. Cela permet de réguler l’entrée de marchandises d’origine précise pour combler la demande européenne qui n’en produit pas suffisamment.

Pour SN trading, cela concerne les importations de crevettes dites tropicales c’est à dire issues d’Amérique du Sud : Venezuela et Brésil ainsi que d’autres pays d’Asie, plus précisément il s’agit de la Crevette Penaeus Vannamei – Monodon destinée à la transformation.

Pour la période 2016-2018, concernant l’importation des crevettes tropicales, le contingent à droits réduits introduit en 2013 est conservé, soit de 40 000T en 2016, réduit à 30 000T en 2017 et maintenu pour 2018 à 30 000T.

L’évolution du contingent tarifaire Crevette Penaeus Vannamei – Monodon destinée à la transformation de 2013 à 2017

Même si cela ne couvre pas la demande européenne, cela est satisfaisant en attendant la prochaine évaluation des contingents tarifaires lors des accords de libre-échange avec l’Équateur et le Vietnam.

 

Sources :

http://pdm-seafoodmag.com/lactualite/detail/items/contingents-tarifaires-un-certain-soulagement.html

https://ec.europa.eu/taxation_customs/online-services/tariff-quotas_fr